• Etre gothique, un état d'esprit

    Etre gothique, un état d'esprit

     

    LES ADOS GOTHIQUES

    (texte trouvé sur Internet)

    Quand on voit son ado s'habiller tout en noir, se maquiller outrageusement et devenir fan de métal, forcément on panique. Mais être " goth ", qu'est-ce que cela signifie exactement ? Car derrière les apparences, de nombreux thèmes émergent. 
    Si on le qualifie parfois de sous-culture, car issu de la scène musicale, le gothisme n'en demeure pas moins un mouvement très riche : il a sa philosophie, ses références littéraires et cinématographiques et ses codes vestimentaires. 
    Un goût certain pour l'étrange, le fantastique, le mysticisme et les atmosphères sombres. 
    Parmi les maîtres à penser, on retrouve naturellement Bram Stocker (Dracula), Marie Shelley (Frankenstein), ou encore le poète Edgar Alan Poe. Ils se revendiquent également disciples de Baudelaire et cultivent le spleen et une certaine exacerbation des sentiments. On comprend vite que le gothisme s'inspire intellectuellement du romantisme du XIXe siècle, en bute contre le rationalisme. Ils font appel également au vampirisme allégorique. Cela se manifeste en réalité par une vision angoissante, déchirante et fataliste de la relation amoureuse. Tous ces thèmes se retrouvent dans la musique dont les paroles font résonner cet existentialisme et ces blessures de l'âme. Mais si votre ado s'en inspire, c'est surtout parce que la mouvement gothique est devenu une véritable opération marketing qui s'étend du marché du disque aux lieux de rencontres, en passant par des magazines et des boutiques spécialisées.

     

    Un look : 
    L'apparence se doit d'être sévère et sophistiquée, et parfois élégante. L'image est primordiale. Le noir est censé représenter la dimension sombre et profonde de l'être, le renoncement à la vanité de ce monde ainsi que la mélancolie. Dans les faits, le renoncement est quelque peu mis à mal par l'impact commercial du mouvement. Mais on n'est pas à une contradiction près. Et on rencontre fréquemment des gothiques parés de nombreux bijoux, et lourdement fardés.

     

    En marge de la société ? 
    Les gothiques communiquent fréquemment par le biais d'Internet, et il existe une multitude de sites. Ils sont totalement insérés socialement. Ne craignez donc pas que votre ado se renferme sur lui-même. Et sachez qu'en aucun cas, la culture gothique ne promeut l'isolement total, l'auto-mutilation, la consommation de drogue ou le suicide.

     

     

    Etre gothique, un état d'esprit

     

    Mon avis :
    Tous les parents ayant un adolescent gothique ne réagissent pas pareil, on le voit dans cette vidéo.D'un côté il y a les parents qui sont contre, n'approuvent pas du tout le look et les goûts de leur ado, trouve ce monde trop sombre et macabre.De l'autre côté, il y a ceux qui adorent le look de leur ado, sont ouverts et tolérants car ils voient que leur fille ou leur fils n'est pas déprimé, morbide ou suicidaire.Heureusement, tous les gothiques ne sont pas ainsi ! 
    Une fois à l'âge adulte, ces jeunes resteront gothiques ou changeront complètement de style par choix ou à cause de leur travail ou de leur entourage.On voit des gothiques de tous les âges, certains ont plus de 50 ans, 60, 70 ans et même plus. Il n'y a pas d'âge pour être gothique. Etre gothique ce n'est pas seulement avoir un look sombre, c'est aussi un état d'esprit.